Comment réduire l’empreinte carbone de ma course?

Organiser un événement qui rassemble beaucoup de monde sur un territoire limité impose beaucoup de contraintes à l’équipe organisatrice. L’acheminement de l’eau sur le parcours implique la distribution de bouteilles en plastique qui génèrent des tonnes de déchets. Des milliers de kilomètres en voiture parcourus par les coureurs alourdissent le bilan. Heureusement, en mettant en place une politique raisonnée sur certains points énergivores, vous serez en mesure de réduire considérablement votre impact écologique tout en  améliorant l’image de votre course aux yeux de milliers d’athlètes de plus en plus sensibles à la cause écologique.

Vous trouverez ci-dessous différents conseils pour organiser une course plus verte, la plupart d’entre elles sans frais supplémentaires.

1 : Bouteilles d’eau / tasses

Les bouteilles et les gobelets en plastique sont un cauchemar environnemental et, faute de solutions simples, les courses du monde entier les utilisent encore laissant derrière elles des montagnes de déchets plastiques souvent non recyclées. Heureusement, la technologie a beaucoup évolué au cours des dernières années et il existe maintenant de belles alternatives pour vous aider à réduire la quantité de déchets accumulés post-course.

Au lieu de gobelets en plastique ordinaires, pourquoi ne pas opter pour des alternatives biodégradables?

Les gobelets biodégradables sont fabriqués à partir de bioplastiques, tels que le PLA et autre «plastique» non dérivé du pétrole, à base de biomasse et d’autres sources durables. ecobiopack.fr est l’un des fournisseurs principal de ce type de produit.

L’utilisation de gobelets biodégradables peut avoir un impact considérable sur l’empreinte environnementale de votre course, car moins d’émissions de CO2 sont émises et moins d’eau sont utilisé dans le processus. Mais vous aurez toujours besoin de collecter et de composter correctement tous vos emballages, biodégradables ou non. A vous de fournir à chaque point de ravitaillement différents sac de tri.

Bannir les gobelets

Mieux encore, vous pouvez essayer d’éliminer complètement les bouteilles et le plastique de votre évènement sportif. Radical n’est-ce pas ?Pas vraiment. Surtout si votre course se déroule sur un long format en nature. Beaucoup de trails ont déjà basculé vers cette solution, en appliquant des règles strictes avec l’obligation d’utiliser un verre personnel. Avec de nombreuses options de gobelets pliables maintenant disponibles sur le marché, en vente dans les magasins de grandes distributions sportives, pourront vous permettre de préparer votre course en toute simplicité. Supprimer les gobelets réduira la charge de travail de vos bénévoles au niveau des ravitaillements et poste de secours.
Pour que cela  fonctionne, il vous faudra  toujours de l’eau en vrac sur vos ravitaillements, mais avec des gros réservoirs, bac ou des containers, vous serez en mesure d’approvisionner les coureurs.


Un exemple de récipient qui peut contenir 1000l d’eau

Idée : Récompensez vos coureurs des gobelets écologiques personnalisés à l’effigie de votre course en lieu et place des traditionnels t-shirts, des médailles ou autre buff? Vous trouverez aussi facilement des fournisseurs. Cette alternative sera très utile à vos coureurs et réduira considérablement votre impact.

En attendant le Ooho !

Crédit: Notpla

Préparez-vous à son l’arrivée imminente sur le marché français. Les capsules d’eau « Ooho» contiennent l’équivalent d’une gorgée d’eau et sont emballées dans une matière produite avec de l’algue. Entièrement biodégradable et comestible, le marathon de Londres l’a utilisé pour la 1ere fois l’année dernière. Plus de 450.000 bouteilles plastiques ont été épargnées grâce à ce système innovant produit par la marque Notpla.

2: Des récompenses virtuelles ou à la carte !

La récompense personnalisée qui laisse un souvenir indélébile de votre course aux coureurs.

Diplôme performance

Cette récompense à l’impact quasi-nul, personnalisée se révèle être aussi un gros coup de communication pour votre événement et/ou un de vos sponsors. Généralement partagé sur les réseaux sociaux, le diplôme est un excellent vecteur de communication pour votre course et ses futures éditions futures.

Si le T-shirt reste encore l’objet indispensable pour votre comité d’organisation, alors pourquoi ne pas le fournir uniquement aux coureurs qui le réclament ?
Bien que la plupart des participants à la course s’attendent à ce que leurs frais d’inscriptions soient compensés par un beau t-shirt technique, la majorité d’entre eux ne le porteront jamais. C’est un gaspillage important qui peut être redistribué plus intelligemment au profit de tous tout en ménageant les ressources finies de notre écosystème.

Alors pour les futures éditions, pourquoi ne pas demander à vos participants d’opter pour une alternative plus écologique? Vous pouvez, par exemple, offrir la possibilité de reverser le coût du cadeau à une œuvre caritative ou à une cause environnementale. Vous serez surpris du nombre de participants qui choisissent cette option et qui ne trouvent rien à redire à cette initiative responsable.

3: Basculez vers une communication plus digitale et performante


Envoyer et recevoir des supports-papier est non seulement un problème écologique, mais aussi un cauchemar logistique. En digitalisant vos formulaires d’inscription, affiches, la collecte des certificats médicaux et de tous vos supports de communication,  optimisez votre visibilité tout en réduisant considérablement le gaspillage. Cher organisateur, bienvenue dans le 21e siècle où la transmission d’informations à base de newsletters bien ficelées et une utilisation habile des réseaux sociaux deviennent la clé d’une édition réussie. Pour les épreuves avec points intermédiaires, utilisez des solutions de suivi Live via Facebook Messenger pour rester en contact avec l’ensemble des suiveurs de votre course sans oublier de leur annoncer l’ouverture des inscriptions l’année suivante !

Le sac virtuel d’inscription  : Collectez l’ensemble des informations que vous remettez actuellement aux coureurs dans un sac plastique rempli de flyer et autres goodies de vos partenaires par une belle newsletter et des offres spécifiques envoyées sur le téléphone et par email ? Faites économisez à votre partenaire des centaines de sacs plastiques et autres papiers pour le remplacer par des solutions virtuelles bien plus efficaces en termes de taux de pénétration dans les boutiques des sponsors. Pour plus d’information veuillez-vous référer à la solution M-couponing de kapp10 qui permet d’envoyer en masse des coupons sur le téléphone de vos participants.

4: Signalétique écologique

Il existe désormais des solutions biodégradables comme la rubalise Oxobio qui est une excellente alternative pour tendre vers un impact neutre.
Si vous envisagez de placer des panneaux tout au long de votre parcours, vous pouvez choisir un matériau aussi écologique que possible. Le carton est généralement un bon choix car il offre un bon équilibre entre la durabilité et la dégradation post évènement.

5: Réduisez la consommation de viande

Si votre course propose un repas lors de l’évènement, la quantité de viande servie sera un des points clés de la réduction de l’impact. Mes regrets à tous les amateurs de bons produits carnés mais la production d’une calorie animale est très énergivore et consommatrice d’eau. Il faudra entre 7 et 10 calories végétales pour produire une calorie animale. Sans rentrer dans un bannissement radical de la viande lors de vos repas, proposez une alternative végétale en partenariat avec un maraîcher du coin ou à base de légumineuse si cher au sportif. De plus en plus de sportifs sont sensibles à une réduction de leur consommation de produits carnés. Faites-en l’expérience, vous ne serez pas déçu.

6: Encourager le covoiturage

Source Cariocar

Surement le plus gros poste d’émission carbone lié à votre évènement sportif, les déplacements pour se rendre sur votre course peuvent être mutualisés grâce à des solutions adaptées aux évènements d’endurances (course à pied, trail, triathlon, duathlon…). À l’instar d’autres initiatives de cette liste, le covoiturage peut apporter à votre événement des bénéfices qui vont au-delà de l’écologie. Entre autres, amener vos visiteurs et spectateurs à utiliser un service de covoiturage soulagera les embouteillages autour de votre parcours et favorisera la bonne ambiance.
Pour les petites courses, vous pouvez essayer de coordonner un service de covoiturage sur un tableur. Cependant, la complexité de cette situation augmente rapidement avec la taille de l’événement. Si vous voulez un peu d’aide, il existe de nombreuses solutions de covoiturage spécialisées. En voici quelques-unes:

  • La plateforme d’inscription et chronométreur Ikinoa propose un service de covoiturage pour votre course
  • Cariocar, la plateforme de covoiturage dédié aux évènements sportifs
  • https://www.covievent.org/ est une solution dédiée au covoiturage d’evenement
  • Covoitribu.fr est également bien adapté également à l’organisation de covoiturage pour les courses

7: L’hébergement :

Proposer des hébergements entre coureurs peut également aider à réduire l’empreinte de votre évènement. Vous pouvez mettre une bourse d’hébergeurs sur votre site mais la gestion peut s’avérer fastidieuse. La création d’un groupe fermé sur Couchsurfing ou en créant un groupe Facebook permettra une gestion plus simple et sûrement plus efficace.

8: Réutilisez vos dossards

La difficulté de la tâche allant de pair avec la quantité de coureurs, il n’est pas forcément évident de récupérer 100% des dossards la 1ere année. Cependant, collecter les dossards à la fin de votre course et les réutiliser lors des éditions futures permettra de réduire considérablement le gaspillage. Si votre course fait partie d’un challenge, pourquoi ne pas s’entendre et procéder à l’édition d’un dossard unique ? Chaque coureur participant à la 1ere course du challenge conserve son dossard pour les autres courses.

Pour conclure :

Si vous vous sentez encore fébrile à vous rentrer seul dans une démarche de réduction de l’empreinte liée à votre épreuve, des associations comme Trail runner foundation vous accompagneront.

Toute la problématique pour tendre vers un évènement le plus en phase avec les problématiques écologiques tout en recevant un maximum de monde est de REDUIRE:

  • les kilomètres parcourus pour se rendre de l’évènement
  • les déchets produits et jetés
  • les calories animales consommées
  • la production de biens à l’utilité unique ou incertaine
  • les traces sur et en dehors du parcours